Un mois de no buy : le bilan…

Un mois de no buy, le bilan

Je m’étais fixé un challenge pour le mois de féverier. Si vous aviez suivi sur le blog, je devais faire un mois de no buy. Pas d’achats de cosmétiques, de maquillage et pas de vêtements. Vous voulez savoir si j’ai tenu ? Lisez la suite…

Challenge tenu ou non ? 

Pour moi, j’ai bien tenu mon challenge même si j’ai fait une toute petite entorse à mon no buy. J’avais choisi de me lancer dans ce no buy au mois de février car bien sûr c’est le mois le plus court de l’année (pas folle la guêpe !). A priori 28 jours sans acheter de choses qui me font plaisir ça ne devait pas être dur.

Alors c’était dur ou pas ?

Franchement, ce n’était pas si dur que ça. C’est vrai qu’à chaque fois que je passais à  la pharmacie, devant ma parfumerie préférée (aka Nocibé) ou dans les rayons de mon hypermarché, j’étais tentée. Mais figurez-vous que le mental est plus fort. je me disais « Tu en as déjà assez à la maison ma vieille, finis ce que tu as ! » et ma foi ça a plutôt bien marché, j’ai tenu, j »ai résisté. Sauf que…j’ai fais une petite entorse à mon challenge. Dans les derniers jours j’ai craqué chez Mac. Pourquoi ? J’ai perdu mon rouge à lèvres préféré, le Ruby Woo. J’étais tellement dégoûtée (je sais que ce n’est qu’un rouge à lèvres mais j’étais tellement mal !) et la frustration et l’énervement on fait que j’ai été en racheter un. Et en plus j’en ai pris deux autres. Ca m’a fait un bien fou et je ne regrette pas d’avoir craqué.

On recommence ? 

Pas de suite ! Un mois de no buy ce n’était pas dur, ce n’était pas long mais je ne recommencerai pas de suite.  J’aime trop de faire plaisir, je dirais même que j’en ai besoin par moment. Enchaîner un autre mois de no buy c’est juste pas possible de suite mais je sais qu’à l’avenir, j’en referais.

Voilà ! vous savez tout sur mon challenge de No buy de ce mois de Février…

Signature naelle et cetera xo naelle

 

 

 

 

 

 

 

Un mois de no buy, le bilan

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être...

2 commentaires

Laisser un commentaire